LES pollutions diverses



WYW

Une société de stérilisation d'appareils médicaux a déversé une importante quantité de produit très toxique (à base de cyanure) dans un réseau d'eaux pluviales pour ne pas avoir à payer son traitement en usine spécialisée. Des employés scandalisés (et courageux)

ont témoigné contre leur patron :

la plupart ont été licenciés.

l'ASEB-AM a déposé plainte en justice (aucune avancée depuis ... 8 ans).

NB : le directeur de la DREAL

(service Préfectoral sensé protéger l'environnement notamment contre

les atteintes industrielles) s'est félicité, dans Nice Matin, que ce déversement

ait nettoyé le milieu naturel juqu'à la Brague : CON STERNANT.

CEGAS

Lors d'un chantier de 36 villas, quartier des Soulières,  de gros blocs rocheux ont été jetés dans la nature (afin d'éviter de les évacuer en décharge) fracturant un important collecteur d'égout (photos du haut) qui a pollué la Brague et le Parc Naturel Départemental durant 2 semaines au printemps 2016.  

Prévenus, les services de l'Etat n'ont dressé aucun PV d'infraction (faible atteinte à l'environnement, selon eux)

ni demandé que le promoteur dépollue le milieu naturel pourtant situé dans

un Parc Naturel : AFFLIGEANT.

l'ASEB-AM a déposé plainte auprès du TGI de Grasse en 2016 et vient de réaliser un recours en annulation du permis de construire modificatif servant

à régulariser cette grave infraction en accord avec .... la Mairie de Biot !
Les pollueurs ont de beaux jours

devant eux.

 

 

SNADEC

L'entreprise de curage de fosses septiques SNADEC (camions rouges)

a été prise en flagrant délit de déversement d'eaux usées dans les réseaux d'eaux pluviales à 2 reprises 

en quelques mois.

Elle a fait l'objet d'un article dans Nice Matin avec la photo du flagrant délit

(ci-dessus).

L'ASEB-AM a déposé des plaintes.

La société a été condamnée en Première Instance et en Appel.

 Hélas, la peine est si dérisoire que cela encourage à ... récidiver !

De plus, notre dédommagement financier (accordé par le juge) n'a pas permis d'être remboursé des frais de Justice ... comme très souvent !

Les pollueurs ont de beaux jours

devant eux.