A LA UNE


CATASTROPHEs  ANNONCEEs   POUR  L'AUTOMNE   2019

                    Où est passée la Brague ??????

C'est la question que l'on se pose lorsqu'on parcours les berges de notre fleuve entre le pont Muratore et l'autoroute A8.

Il est très difficile de distinguer la Brague tant la prolifération de végétaux est importante notamment les cannes de Provence à la mi Septembre 2019 alors que de fortes précipitations (épisodes Cévenoles) ont lieu en cette période très critique. L'ASEB-AM a réalisé un constat photos afin d'alerter les pouvoirs publics sur le défaut d'entretien des berges de la Brague.

Ce constat pourra servir de preuve à la Justice en cas de nouvelles inondations catastrophiques.  Faut-il, dores et déjà, déposer plainte

pour défaut d'entretien par négligence ? 

Le Smiage doit entretenir régulièrement notre fleuve mais ....

ne le fait pas : pourquoi ?  

Cette négligence coupable risque d'être la cause de nouvelles inondations dans les quartiers Biotois aux abords de l'autoroute A8  car, les végétaux charriés par la Brague forment des embâcles sur      les buses de l'autoroute, véritables bouchons qui empêche l'écoulement normal des eaux de pluies.

Pourquoi ces buses n'ont pas été supprimées alors que les pouvoirs publics sont conscients du problème depuis des années ?

De même, nous avons constatés que le réseau d'eau pluviale de la commune de Biot n'était absolument pas entretenu notamment dans les voies des zones inondables comme sur la RD4 devant BIOT 3000.  Malgré des courriels envoyés aux services de la commune, à Mme la Maire .... (restés sans aucune réponse) rien ne se passe depuis 2 semaines :  c'est très inquiétant !

D'autre part, le mur béton,  sous la passerelle piétons de Biot 3000,  au beau milieu du vallon des Combes (photo) n'a toujours pas été supprimé alors qu'il a contribué à l'inondation de Biot 3000 (voiture bloquée contre ce mur) où 3 personnes se sont noyées lors des pluies catastrophiques du 3 Octobre 2015 !  Pourquoi ?

Rappelons que Mme le Mairede Biot  a été mise en examen dans cet évènement dramatique (jugement en attente).

Ironie de la situation, la préfecture a le culot de publier plusieurs fois par semaine dans Nice Matin (page entière) les 8 bons comportements   ..... en cas d'inondation ! Il en est de même sur le site web de Biot.

Visiblement les inondations dramatiques à Biot, ont vite été oubliées par les services publics !

        ASEB-AM -  15 Sept 2019

 

UN FONCTIONNAIRE  INTERNE  DE  FORCE  PAR     LA PREFECTURE  DES  AM

Il avait porté plainte pour harcèlement moral en 2016 contre sa hiérarchie à la préfecture des Alpes Maritimes.  Eric D.  (57 ans), ingénieur agronome modèle, chargé des risques inondations et incendies de forêt à la préfecture vivait un enfer depuis 3 années.

Il avait été interné de force en Hôpital psychiatrique par arrêté du Préfet sans que son médecin, ni son épouse n'aient été informés !

Curieusement cette information du quotidien 20mn avec l'AFP        n'a pas été relayé par les médias locaux, ni nationaux.

La préfecture n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Il déclare être resté 45 jours, sans douche, avec les mêmes vêtements et des psychotropes matin, midi et soir, sans pouvoir marcher.

 

Il a été libéré fin Août 2019 après que le diagnostic du médecin d'internement ait été contredit par plusieurs certificats médicaux.

Nous pouvons nous interroger sur ce curieux internement musclé diligenté par la préfecture des Alpes Maritimes sur un fonctionnaire ayant en charge les risques inondations et incendies de forêts.

   ASB-AM  -  14 Septembre 2019

L'ASEB-AM   LâCHEMENT attaquée  par  l'ancien MAIRE  DE  BIOT

Après s'être servi des drames du 3 Octobre 2015 à des fins électoralistes (attaques contre le nouveau Maire) alors qu'il ferait bien de faire profil bas (acteur du remblaiement illégal   du "terrain Bagneux" situé en zone inondable et servant à l'expansion des crues pour le vallon des Combes), M. JP Dermit s'en prend lâchement à notre association sur son site internet avec des attaques personnelles contre deux de nos membres

qui ont pourtant contribué à l'élaboration d'un dossier remarquable sur les dernières inondations afin d'expliquer

aux Biotois les raisons de cette crue exceptionnellenement dévastatrice.
Cet article signé "Fischerman", un prête nom, dénote,

qui plus est, du manque de courage de cet ancien Maire.

Il est vrai que notre association a eu maille à partir

avec M. JP Dermit, durant son mandat, n'ayant manifesté AUCUNE sensibilité dans le domaine de l'environnement

(voir articles sur la publicité, les remblais illégaux, ...).

Nous jouons pleinement notre rôle associatif, sans langue

de bois, et n'épargnons pas plus le nouveau Maire sur certains sujets comme l'Urbanisme, comme le Préfet ou quiconque (voir articles sur notre site web) ... contrairement aux propos de

M. JP Dermit, très revanchard, qui n'a toujours pas digéré 

sa défaite surprise aux élections municipales de 2014.



TRAQUE DU LOUP XXL

Notre nouveau président de Région, M. Christian ESTROSI, ancien Président du CG06 très respectueux de l'environnement*, a déclaré la guerre aux loups dans notre département au moyen de drones équipés de caméras thermiques. Outre, le gaspillage de plusieurs dizaines      de milliers d'euros d'argent public par an, c'est une nouvelle escalade dans la démesure pour abattre nos loups, pourtant espèce protégée. Grace à l'appui de son complice, le Préfet M. Adolphe COLRAT qui avait pris un premier arrêté illégal pour l'abattage de loups (bravo pour l'exemplarité), nous ne donnons que peu de chance à cet animal en voie de disparition (qui essayait de retrouver sa place dans son milieu naturel après avoir été exterminé par les hommes) pour survivre           à la folie de certains de nos dirigeants pour satisfaire quelques gros éleveurs de moutons et .... beaucoup de chasseurs de cervidés (électeurs locaux).

Rappelons que le loup est un prédateur qui régule naturellement        le nombre des cervidés, au grand dam ... des chasseurs.

Le problème du loup est causé par l'augmentation importante          des têtes de bétail par troupeau.

Autrefois, un berger surveillait 300 moutons dans les Alpages ; aujourd'hui le berger, devenu l'un des salariés de l'éleveur, surveille 3.000 moutons pour plus de rentabilité, d'où le problème rencontré avec le loup. Précisons que malgré l'affirmation de certains, comme      M.  Christian ESTROSI, le loup de notre département n'a pas été         ré-introduit par l'homme :

Il est revenu naturellement d'Italie pour reconquérir son territoire, permettant la régulation naturelle des cervidés, au grand désarroi    des chasseurs, d'où certainement "le problème".

Question intéressante : pourquoi le loup pose problème

en France et pas en Italie ou en Espagne qui comptent

de nombreux bergers et plus de loups qu'en France ?

Espérons que nos dirigeants n'utiliseront pas des drones militaires équipés de missiles (photo) pour abattre les loups en France !

 

(*) Le CG06 dirigé par M. Christian ESTROSI avait été condamné par la Justice, en Novembre 2010, dans l'affaire des "Balcons du Mercantour" pour avoir réalisé des travaux importants dans un Parc National, sans aucune autorisation. Nos impôts locaux ont servi à payer l'amende (15.000 euros).