A LA UNE


L'ASEB-AM  LâCHEMENT attaquée par l'ancien MAIRE DE BIOT

Après s'être servi des drames du 3 Octobre 2015 à des fins électoralistes (attaques contre le nouveau Maire) alors qu'il ferait bien de faire profil bas (acteur du remblaiement illégal   du "terrain Bagneux" situé en zone inondable et servant à l'expansion des crues pour le vallon des Combes), M. JP Dermit s'en prend lâchement à notre association sur son site internet avec des attaques personnelles contre deux de nos membres

qui ont pourtant contribué à l'élaboration d'un dossier remarquable sur les dernières inondations afin d'expliquer

aux Biotois les raisons de cette crue exceptionnellenement dévastatrice.
Cet article signé "Fischerman", un prête nom, dénote,

qui plus est, du manque de courage de cet ancien Maire.

Il est vrai que notre association a eu maille à partir

avec M. JP Dermit, durant son mandat, n'ayant manifesté AUCUNE sensibilité dans le domaine de l'environnement

(voir articles sur la publicité, les remblais illégaux, ...).

Nous jouons pleinement notre rôle associatif, sans langue

de bois, et n'épargnons pas plus le nouveau Maire sur certains sujets comme l'Urbanisme, que le Préfet ou quiconque (voir articles sur notre site web) ... contrairement aux propos de

M. JP Dermit, très revanchard, qui n'a toujours pas digéré 

sa défaite surprise aux élections municipales de 2014.



TRAQUE DU LOUP XXL

Notre nouveau président de Région, M. Christian ESTROSI, ancien Président du CG06 très respectueux de l'environnement*, a déclaré la guerre aux loups dans notre département au moyen de drones équipés de caméras thermiques. Outre, le gaspillage de plusieurs dizaines      de milliers d'euros d'argent public par an, c'est une nouvelle escalade dans la démesure pour abattre nos loups, pourtant espèce protégée. Grace à l'appui de son complice, le Préfet M. Adolphe COLRAT qui avait pris un premier arrêté illégal pour l'abattage de loups (bravo pour l'exemplarité), nous ne donnons que peu de chance à cet animal en voie de disparition (qui essayait de retrouver sa place dans son milieu naturel après avoir été exterminé par les hommes) pour survivre           à la folie de certains de nos dirigeants pour satisfaire quelques gros éleveurs de moutons et .... beaucoup de chasseurs de cervidés (électeurs locaux).

Rappelons que le loup est un prédateur qui régule naturellement        le nombre des cervidés, au grand dam ... des chasseurs.

Le problème du loup est causé par l'augmentation importante          des têtes de bétail par troupeau.

Autrefois, un berger surveillait 300 moutons dans les Alpages ; aujourd'hui le berger, devenu l'un des salariés de l'éleveur, surveille 3.000 moutons pour plus de rentabilité, d'où le problème rencontré avec le loup. Précisons que malgré l'affirmation de certains, comme      M.  Christian ESTROSI, le loup de notre département n'a pas été         ré-introduit par l'homme :

Il est revenu naturellement d'Italie pour reconquérir son territoire, permettant la régulation naturelle des cervidés, au grand désarroi    des chasseurs, d'où certainement "le problème".

Question intéressante : pourquoi le loup pose problème

en France et pas en Italie ou en Espagne qui comptent

de nombreux bergers et plus de loups qu'en France ?

Espérons que nos dirigeants n'utiliseront pas des drones militaires équipés de missiles (photo) pour abattre les loups en France !

 

(*) Le CG06 dirigé par M. Christian ESTROSI avait été condamné par la Justice, en Novembre 2010, dans l'affaire des "Balcons du Mercantour" pour avoir réalisé des travaux importants dans un Parc National, sans aucune autorisation. Nos impôts locaux ont servi à payer l'amende (15.000 euros).