LIGNE  NOUVELLE  SNCF

La SNCF, société à la gestion déplorable (gouffre financier public, sécurité alarmante, grèves à répétition) essaye, depuis

une quinzaine d'année, de nous imposer la création de nouvelles lignes ferroviaires sans réelle concertation constructive

et dans le dédain de la société civile (associations, particuliers,....)..
Ligne LGV puis Ligne Nouvelle, la SNCF Réseau multiplie les projets et les réunions publiques (pseudos

concertations) pour épuiser les citoyens et les associations (stratégie ayant fait ses preuves).

Exemple récent, totalement irréaliste, une proposition de tracé ... à travers le village de Biot : entrée du tunnel

au niveau des 4 chemins et sortie dans le vieux cimetière : consternant !

La nouvelle ligne SNCF passera bien à Biot, avec des parties aériennes, malgré le refus des élus, des associations

et des citoyens. La SNCF Réseau pose des leurres, comme cette traversée sous le village, pour détourner l'attention.

L'ASEB-AM a participé à TOUTES les réunions organisée par la SNCF depuis 2010, même à Marseille.

La SNCF nous ayant suffisamment fait perdre notre temps depuis de longues années, l'ASEB-AM attend le tracé

définitif pour agir concrètement contre cette ligne nouvelle qui n'apportera que des nuisances aux Biotois et

au milieu naturel (passage dans le parc naturel départemental de la Brague et à proximité du dôme de Biot,

classé Arrêté Préfectoral de Protection du Biotope et"Natura 2000"). 

Nous disposons de nombreux arguments juridiques environnementaux à faire valoir pour contrer ce projet jugé inutile, 

mené par une société archaïque (gouffre financier pour l'argent publique) qui aurait d'abord  besoin d'être réformée

en profondeur avant de se lancer dans un tel chantier pharaonique.

 

Signez la pétition pour s'opposer à cette ligne ferroviaire aérienne qui doit traverser la commune de BIOT (rubrique "les pétitions").


Projets  d'infrastructures :                                                                la  LOI   protege  notre   BIODIVERSITE  !

La Loi de notre pays protège notre biodiversité contre les projets d'infrastructures :

 -  Elle impose une obligation de résultat :  zéro perte de biodiversité.

 -  Elle exige de réduire au maximum l'impact des travaux.

 -  Elle prévoit trois démarches :  "Eviter,  Réduire, Compenser".


CONCErTATION PUBLIQUE :   jusqu'au  30  Déc.  2016

 Vous avez la possibilité de participer à la concertation publique jusqu'au 30 décembre 2016

mais il est préférable de le faire au plus vite car une Réunion de Synthèse des avis déjà reçus

sera organisée le 19 Décembre 2016 à Nice à 18h30 (Boscolo Hôtel Plaza  12 Ave de Verdun, Nice).

 

Plusieurs moyens pour participer à cette Concertation Publique :

Sur le site SNCF : www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr/participez

Sur le registre de la Mairie annexe de Biot : à St Philippe.

 

Il est important de participer à cette concertation publique qui précède l'Enquête Publique officielle

afin de faire part de votre refus de voir la commune de Biot traversée à vie par des voies aériennes SNCF

qui ne va apporter que de terribles nuisances et détruire notre environnement si précieux pour pas grand

chose en matière de transport en commun !

 

Le seul moyen d'essayer de faire reculer la SNCF (à minima : pas de passage aérien à Biot), c'est de montrer

massivement notre détermination contre ce projet inutile, très couteux, très destructeur pour notre environnement

lors de cette Concertation Publique. 

 

Quelques arguments pour faire échec à ce projet :

- Le projet ne résoudra pas les problèmes de déplacement dans la Région ou le Département.

- Doublon avec le Bus Tram (desserte Sophia-Antipolis en Bus depuis la gare SNCF d'Antilles).

- Passage dans 4 Parcs Naturels Départementaux et 2 zones Natura 2000, avec des détériorations irrémédiables sur la nature.

- Nuisances à vie pour les populations : bruits, vibrations, impact visuel des viaducs et cheminées de ventilation.

- Dévalorisation des propriétés avoisinantes et des autres, plus lointaines (le bruit porte loin).

- L'ensemble des associations environnementales locales sont opposées à ce projet inutile et destructeur du milieu naturel.

- Des millions de m3 de déblais vont être charriés par des norias de camions sur nos routes étroites et saturées, durant

des années (pollution au CO2 et aux micro particules du Diesel, accidents inévitables avec véhicules particuliers, 2 roues et piétons).

- La SNCF ne sais toujours pas où seront évacués les millions de m3 de déblais issus du chantier !

- Plus de 4 milliards d'euros (budget de départ qui risque d'être doublé en fin de chantier en raison de la légèreté des études) d'argent public gaspillé qui seront récupérés avec l'augmentation de nos impôts.

- etc ....

 

Lors de l'Enquête Publique officielle qui va suivre, il sera trop tard pour contrer ce projet inutile et destructeur

car cette 2ème enquête n'aura que pour seul but de légaliser la procédure de validation de la ligne nouvelle !

 

PARTICIPEZ MASSIVEMENT A CETTE CONCERTATION EN MONTRANT VOTRE DETERMINATION

EST LE SEUL MOYEN EFFICACE POUR FAIRE ECHEC A CETTE LIGNE NOUVELLE !


Point de vue  "GIR maralpin"

Le GIR Maralpin (Menton) a publié une déclaration commune avec la FARE Sud (Saint-Cannat) et la FNAUT (Hyères),

en date du 4 Octobre 2016, à l'ouverture de la 3ème étape de la concertation publique sur le projet Ligne Nouvelle Paca

dont la conclusion est la suivante : 

"Le comportement de SNCF Réseau (ex. RFF), tant lors du déroulement de la 1ère phase de cette concertation que dans l'organisation de sa 3ème phase, dénote le peu de cas qu'il accorde à ses interlocuteurs de la société civile et son dédain

certain à l'encontre des principes qui régissent la concertation publique. Les organisateurs signataires qui se réfèrent notamment

à l'Ordonnance n°2016-1060 du 3 Août 2016 portant reforme des procédures à assurer l'information de la participation du public, appellent l'attention du Garant de la concertation et de la Commission Nationale du Débat Public sur les manquements du Maître d'Ouvrage (SNCF Réseau, ex. RFF) aux principes de d'une concertation indispensable à la conduite d'un projet dont les multiples avatars soulignent la complexité et l'importance des enjeux".

L'ASEB-AM partage totalement l'opinion de ce groupement d'associations dont on connait le sérieux des études

du GIR Maralpin réalisées par des membres particulièrement compétents.

 


inventaire naturaliste                                    pour ligne nouvelle SNCF

Nous avons appris que notre Préfet adoré, Adolphe COLRAT, avait pris un arrêté, en date du 10/10/16, portant dérogation à la législation relative aux espèces protégées dans les départements 06,  13 et  83, en vue du passage de la ligne nouvelle SNCF.  Neuf naturalistes d'une société d'Aubagne vont pouvoir cueillir des espèces végétales protégées, capturer/relâcher certains animaux protégés, ..... et capturer/détruire certains insectes protégés sur 37 communes de notre département jusqu'à la fin            2017, à fin d'inventaire naturaliste.

Une consultation publique sur le site internet de la DREAL, du 30 Août au 14 septembre 2016,                                                         dont nous n'avons jamais été informé, est précisée comme une des justifications à cette dérogation.